Les Voyages de Gally

Ma vision sur tout et n'importe quoi, mes coups de coeur, mes envies, le tout vécu comme un voyage à travers le monde ^^

mardi 18 décembre 2007

Love ! Exciting and New !

Come aboard ! We're expecting youuuuuu ! Loveboaaaaat !
excellence_pont_alexandre3

    Voilà sur quoi j'étais jeudi dernier. Un Yacht de Paris appelé l'Excellence ! Classe hein ? A ceux qui pensent déjà à m'appeler pour profiter de mes derniers gains au loto ou pour être présentés à des beaux millionnaires, désolée de vous décevoir mais rien de tout ça... Ma société fêtait ses 50 ans d'existence et a donc décidé d'oublier toute prime de fin d'année pour offrir à ses employés un dîner croisière à bord de cet Excellence !

- Non, merci, sans façon...

    Evidemment, ce fut ma première réaction ! Me pavaner sur un beau bateau oui, avec des collègues et la direction de boite, non ! Perso, quand j'arrive au boulot le matin, je n'ai qu'une hâte, c'est de le quitter, rentrer chez moi et retrouver le calme, la chaleur et la grosse couette protectrice. Si encore on pouvait emmener des gens (au moins son chéri quoi)... Le problème, c'est que mon 'non' a été plus ou moins ignoré - ou plutôt a été victime de petites pressions – et il a donc fini par être neutralisé :

Lundi (organisatrice) : Gally, je n'ai pas votre confirmation pour notre petite virée, vous ne devez pas avoir reçu le mail ! (ndmoi : si si, je venais de dire à mon supérieur qui l'avait en ligne que c'était 'non') Laissez-moi vous expliquer patati patata maaaagnifique bateau blablabla open bar blaaablaa croisière... (ndmoi : et pourtant, c'est une des rares personnes à ne pas être commercial !)
Mardi (supérieur hiérarchique) : Bah alors Gally, va falloir te décider à venir peut-être hein (ndmoi : mais j'ai décidé bon sang !!). Tu sais, le grand patron, il organise pas souvent des fêtes comme ça, voir jamais... Ce que je sais, c'est qu'il peut mal prendre l'absence d'un employé (ndmoi : mouais, mais bon, je ne suis qu'un petit maillon de la chaine, je suis pas certaine qu'il verrait personnellement que je ne suis pas là)
Mercredi (autre supérieur hiérarchique) : Gally, il va peut-être falloir réfléchir à venir quand même ! Votre collègue est malade toute la semaine (ndmoi : bon plan :p) alors il faudra bien une représentante de votre fonction !
Jeudi (grand patron qui me voit quitter le boulot) : Vous revenez hein ? C'est à 19h30 tapante ! Je compte sur vous !

    Bref, sans compter les remarques des collègues et la curiosité (quand même) de frôler un bout de luxe, j'ai fini par m'y résoudre – un peu au dernier moment. Fort heureusement, j'avais quand même acheté des fringues chics (ouais, dès mardi j'ai senti qu'on me lacherait pas, et puis bon, c'est pas perdu avec les fêtes juste derrière) et je m'y suis rendue toute fringante. Comme je craignais ce moment ! J'aime bien mes collègues, ils sont sympas, mais ça se limite à eux... Et encore... La plupart préfèrent aller se bourrer la gueule à la sortie du boulot plutôt que de rejoindre leur famille (impressionnant). Et sinon le reste, je connais soit de vue, soit de nom ! Je suis quand même tombée sur un bon petit groupe de collègues avec qui j'ai pu passer une soirée moins désagréable que prévue.

excellence_entree

    Acueillis par une coupe de champagne et des petits fours, nous nous sommes frayés un chemin parmi le monde... pour nous retrouver à discuter ensemble. Comme tout le monde. Chacun dans son coin avec ses potes comme diraient certains. Heureusement, les coupes de champagne se multiplient et tout le monde finit rapidement par être complètement plein (pour ceux qui ne l'étaient pas déjà). Avec une collègue, plus ou moins comme moi, nous avons passé la soirée à nous emerveiller de l'hypocrisie ambiante. Comme c'est beau quand tout le monde s'aime (le 'quel connard' devient 'ah t'es trop fort') ! Bon après tout, heureusement qu'il n'y a pas trop de cyniques, sinon on s'ennuierait, c'est sûr ! Le cocktail apéro fut long (2h, et encore, j'étais en retard) mais la croisière finit par commencer. De suite, j'avais envie d'affronter le froid pour aller sur le pont supérieur et profiter d'un Paris sous les lumières des fêtes de fin d'année, mais hélas, le repas commençait. Chacun avait un numéro de table où il devait se rendre (en gros, ils ont mélangé tout le monde pour 'favoriser les rencontres') et un menu nous y attendait :

Diner – Croisière à bord de l'Excellence

Fondant au Saumon Fumé au Croquant de Radis Roses et Carotte
***
Filet de Pintade au Potiron « Butternut »
Croustillant de Canard aux Noisettes
***
Pyramide de macarons
***
Café & Palets
***

Reuilly « Les Pierres Plates » Cuvée Denis Jamain 2005
Graves château Tourmillot 2002

    Un repas gastronomique ! Vous savez, celui où on vous sert une grande assiette avec un truc tout petit au milieu et un filet de sauce qui l'entoure. Oui, ça ! Le genre de repas où si vous n'avez pas un McDo dans l'estomac, vous penserez que le menu n'est qu'amuse-gueule ! Bref, autant le dire, l'entrée était absolument exquise, mais j'étais conquise d'avance vu que c'était du saumon ! Mais bon, où est le caviar et le foie gras ? Bon, c'est vrai que le repas par personne doit avoisiner les 170-200 euros, on ne va pas abuser ! Une fois l'entrée finie, tout le monde fonce faire une pause clope (histoire de ne pas rester avec des inconnus) et le chef de salle est obligé de rattraper ces gens certainement moins classes que d'habitude ! Le plat de résistance était assez inexistant et pas si bon (et pourtant, je ne suis pas difficile). Je ne donnerai pas mon avis sur les différents vins, je n'aime pas ça... Et enfin, la belle pyramide de macarons arrive, avec une musique 'happy birthday' qui chauffe tout le monde (enfin ceux qui ne se demandent pas pourquoi ils sont là). Le patron fait un discours du style 'merci, nous sommes tous une grande famille et je ne souhaite le meilleur pour les 50 prochaines années' ('et merci de bien me remplir les poches'). Tout le monde est heureux.

excellence_fetes_de_noel

    Ah, le bateau est à quai, ça y est ! Petit coup d'oeil à ma collègue qui me répond par l'affirmative : Chargeeeez ! On pique un morceau de macaron et hop, adieu l'Excellence et les autres yachts avec leur soirée prout prout ma chère (tain le bateau d'à côté était une véritable caricature de ce genre de soirée, avec des robes équivalent à deux mois de mon salaire). On laisse le reste de la soirée Open Bar à ceux qui sont déjà bien finis... Bah ouais, certains peuvent se permettre d'arriver en retard et ne rien foutre de la journée, mais perso, je ne peux pas, et le vendredi n'est pas offert !

    Moralité : Je préfère faire une croisière avec mon chéri et mes amis, et sur un bateau moins classe, mais où je pourrai en profiter. Les soirées entreprises, ça se confirme : très peu pour moi !

Posté par Gallynette à 19:11 - Voyages parisiens - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Eh bien, on ne se refuse rien, mais il manque un petit quelque chose en plus des macarons, mais où sont les ferrero ?
    Même pas de photo de toi en tenue de soirée, dommage
    Sinon samedi soir, petit repas entre amis pré-noël (natale ?), ça vous dit ? (saumon, foie gras etc.)

    Posté par Vanou, mardi 18 décembre 2007 à 19:40
  • Je crois que j'ai fait 20 fois cette blague durant la soirée ! "Les soirées de l'ambassadeur sont toujours réussies grâce à ferrero rocher" mwahahaha dommage que je les deteste autant

    Et non, pas de photo de moi en tenue de soirée ! Mais t'as eu le meilleur à ton mariage, ne te plains pas :p

    Par contre, c'est chiant pour samedi, on sera déjà chez les parents de Yan :/ Garde un peu de saumon et de foie gras :p

    Posté par Gally, mardi 18 décembre 2007 à 19:54
  • Je peux venir ? siouplait ? Personne pour venir me chercher ? Non ?..

    Ben tant pis j'irai boire seul avec mes "collegues" et meme pas dans un endroit classe...

    Comme une envie de rentrer, vite (alley encore 7 mois !)

    Posté par Dilon, mercredi 19 décembre 2007 à 09:15
  • Demande à Hiro, il vient de ton pays.
    Snif, j'aurai bien aimé faire mon "dernier" nouvel an dans le chnord en caleçon dans la neige :/

    Posté par Vanou, mercredi 19 décembre 2007 à 20:52
  • ...et finir dans un sapin ? =)

    Allez courage, dans 7 mois on réussira bien à se faire un resto tous ensemble (et une girafe qui sait ^^) !

    Posté par Gally, mercredi 19 décembre 2007 à 21:31
  • Bon la soirée était pas si pourrie (y'avait que les jeunes et on a bien langue-de-puter les vieux co^pmù avec qui on travaille) donc plaisant, mais n'empeche 7 mois tain.

    En attendant je savais pas quoi acheter, plein de jeux pour noel, tous super chers, alors j'ai pris la tangeante et alors que vous faites les mariolles sur Guitar Hero, bah voilà moi je fais le malin sur ça (http://www.rakuten.co.jp/k-gakki/580059/1843527/1856823/#1456323)

    Mouahaha, alley si je sais passer un truc bidon dessus d'ici l'année prochaine ce sera pas mal (j'ai mal aux doigts tain)

    Posté par Dilon, jeudi 20 décembre 2007 à 09:47
  • Faut que j'apprenne à en jouer T_T
    Mais dans 7 mois, je ne serai plus là... Faut qu'on soit parti avant début mai...
    Donc bah ça sera, je ne sais pas quand... à moins que vous veniez à Québec ^_^ D'ailleurs vous pourrez venir quand vous le voulez !

    Posté par Vanou, jeudi 20 décembre 2007 à 16:59

Poster un commentaire