Les Voyages de Gally

Ma vision sur tout et n'importe quoi, mes coups de coeur, mes envies, le tout vécu comme un voyage à travers le monde ^^

mardi 11 décembre 2007

Flowers for Algernon, Daniel Keyes

fleurs_pour_algernon

     Tout part d'une idée scientifique intéressante : rendre une souris plus intelligente. Hop un coup de bistouri dans le cerveau (ainsi qu'un peu de SF) et voilà qu'Algernon, jeune souris, devient très intelligente, au point de résoudre chaque problème labyrinthesque créé par des chercheurs. Et comme ça marche sur les souris, pourquoi pas sur les humains ? Mais quel humain serait prêt à subir une telle opération en ne sachant pas si cette intelligence 'tiendra' ?
    C'est là qu'entre en scène le héros de l'histoire, le narrateur des 'contes randu' que le livre va nous présenter, un arrièré nommé Charlie Gordon. Charlie est un gentil idiot de 32 ans travaillant dans une boulangerie comme homme à tout faire (de porter des paquets à nettoyer les toilettes) et qui a très envie de devenir 'un télijen' au point de tout faire pour devenir le cobaye des chercheurs.

    Les comptes rendus de Charlie sont au début très difficiles à suivre car bourrés de fautes d'orthographes, de ponctuation, de grammaire (il avait peut-être de l'avenir comme fansubber ;p). Mais après l'opération, petit à petit, des changements opèrent : les fautes disparaissent doucement pour laisser place à un texte plus construit, plus réfléchi (Charlie cherche dans le dictionnaire les mots, les significations), il commence à rèver, à penser, à découvrir le monde qui l'entoure. A prendre aussi conscience de ce monde bien intolérant. Car avec son augmentation de QI et les duels contre Algernon qu'il commence enfin à gagner, Charlie se rend compte de l'humiliation que les gens lui font subir – la 'chose' des scientifiques, le 'débile' des collègues (qui n'est plus si drôle une fois qu'il devient intelligent), le 'sous-homme' de la famille. Les souvenirs commencent à se bousculer, permettant à l'homme de se faire une idée de qui il est. Mais son intelligence ne s'arrête pas à la normalité, elle monte bien plus haut, jusqu'à dépasser celle des scientifiques l'entourant, et de tous les autres au passage. Charlie ne se lasse pas d'apprendre : les langues, les sciences, l'économie... Même si derrière ses discours intellectuels se cache toujours un jeune homme découvrant la vie, l'amour et le sens des choses. Il devient rapidement un 'génie arrogant' aux yeux de tous. Un génie qui va se poser des questions sur les recherches scientifiques dont il est l'objet au point de découvrir une faille. Tout ce qui monte doit forcément redescendre...

souris_a

    Des Fleurs pour Algernon est une magnifique histoire d'apprentissage, de tolérance, d'amitié. Charlie est un homme que l'on suit avec plaisir : gentil, innocent, il devient 'humain' sous nos yeux et se battra pour qu'on le considère toujours ainsi, que ce soit avant l'opération (non, il n'était pas 'rien' avant de subir l'opération) ou après (son QI de 185 ne fera pas de lui un cobaye toute sa vie). Son apprentissage de la vie est cruel, douloureux dans les souvenirs d'une famille qui l'a rejeté mais il est heureux. Heureux d'être enfin 'aware' ^^ Mais l'intelligence est-elle vraiment synonyme de bonheur ? Pourquoi Algernon devient cynglé dans sa cage ?

    Un roman à dévorer. Il est court (250 pages), original, plein de bonnes idées et très bien écrit. La fin est magnifique, bouleversante (préparez les kleenex). Rarement un livre m'aura à ce point touché.

fleur
Pour Algernon

Posté par Gallynette à 23:41 - Voyages littéraires - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire